Pourquoi toujours « soit…soit »?

« Les nouveaux défis exigent de nouvelles approches ». L'acquisition innovante Le soudage au laser sous dépression est sans aucun doute une nouvelle orientation qui a surgi d'un défi particulier, au sens de Gottfried Niebaum. 

A l'occasion de l'achèvement de la seconde ligne de soudage au laser pour la production en série, les créateurs se sont réunis à Neukirchen dans la société pro-beam systems GmbH afin de célébrer comme il se doit leur travail. 

Le soudage au laser sous dépression plonge ses racines en 2009.

Dr Löwer, membre du conseil de pro-beam, et Monsieur Löffler, gérant de la société TRUMPF Lasertechnik GmbH, ont imaginé ce qui se passe lorsque le laser à disque soude dans un environnement similaire au faisceau d'électrons, à savoir sous vide ou au moins sous dépression. 

Des enquêtes approfondies des sociétés pro-beam, TRUMPF et du prof. Dilger de l'Institut pour l'assemblage et la technologie de soudage [Institut für Füge- und Schweißtechnik] (ifs) de l'université technique de Brunswick, entré dans le jeu des deux messieurs environ 2 ans après l'invention, ont montré l'énorme potentiel du soudage au laser sous une pression réduite. Toutes les parties impliquées étaient d'accord que cela exige une mise en œuvre et une disponibilité rapides pour l'industrie sous la forme de matériel de soudage approprié à la production en série. 

Aussitôt dit, aussitôt fait ! À la suite d'enquêtes approfondies sur le soudage au laser sous dépression des sociétés pro-beam, TRUMPF et l'institut ifs, des systèmes de grande production ont vu le jour pour un OEM pour le soudage de pièces de transmission, et ce, dès 2 ans de travaux de recherche.

Il est important que le premier système soit déjà chez l'un des principaux constructeurs automobiles en série et soude jusqu'à 3000 roues de commande par jour en douceur et pour l'entière satisfaction du client. 

Reste à espérer que les messieurs laissent libre cours à leur imagination pendant les prochaines tables rondes et, au lieu de dire "soit...soit", posent la question des systèmes efficaces qui combinent le soudage au laser dans l'atmosphère avec le soudage sous dépression.


Le 5ème congrès sur la production de boîte de vitesses GETPRO a eu lieu le 25/26 mars 2015 à Wurtzbourg

Le congrès FVA GETPRO a lieu tous les deux ans depuis 2007. Environ 300 participants et 30 exposants venus de régions germanophones soulignent l'importance de cette réunion d'experts pour ce secteur industriel.  

L'objectif est de partager les connaissances et les expériences entre ingénieurs et techniciens, qui sont employés ou ont la responsabilité de la conception, du développement, de la fabrication, du montage, de la logistique et du fonctionnement des transmissions par engrenage.  

Les fabricants de machines et de composants et également des utilisateurs ont fait part de leurs propres expériences pratiques dans des présentations techniques individuelles. 

Des discussions animées ont surgi après la conférence pro-beam de Marcus Witt « Le meilleur de deux univers : le soudage au laser sous vide ». De nombreuses discussions avec les fournisseurs OEM et Tier-1 ont montré que ce type de soudage au laser gagne en importance dans la construction de transmissions.  

Il est devenu évident que la plupart des planificateurs de production voient le procédé pro-beam « soudage au laser sous vide » comme idéalement adapté pour répondre aux exigences élevées de qualité et d'efficacité dans l'industrie automobile. En raison de la tendance à l'utilisation accrue du procédé de soudage au laser dans les applications de groupes motopropulseurs, il existe toutefois de nouveaux défis qui n'ont pas encore été résolus avec la technologie de soudage au laser classique. Un exemple a émergé de la conférence du Dr Kauffmann (Stackpole Powertrain International GmbH) sur le « potentiel de composants frittés », car à la différence du procédé de soudage par faisceau d'électrons, les procédés de soudage au laser classiques sont incapables de souder ensemble des composants frittés. À ce stade, le défi pour pro-beam, conjointement avec les  partenaires et OEM, sera d'étudier la soudabilité des composants frittés en utilisant le « soudage laser sous vide ». 

La faible quantité de projections de soudure rend surtout le soudage au laser sous vide attrayant pour de nombreux utilisateurs. La plus grande efficacité énergétique joue également un rôle décisif en cas de profondeurs de soudage élevés (de 20 mm et plus). 

Pour résumer les nombreuses discussions sur le stand de pro-beam, le marché croissant de la construction de transmissions est sur le point de lancer le soudage laser sous vide et s'établira vite au côté du soudage au laser classique et du soudage par faisceau d'électrons. Le coup d'envoi a été la livraison par pro-beam des premières installations de production mondiales dans la fabrication en série.  

 

© FVA Congrès GETPRO 2015, photographie : www.juergenmai.com


Notre vidéo du produit est consultable en ligne. Vous trouverez ce film en HD, ainsi que d'autres vidéos de produits sur notre page vidéo. 

Film et photo


Votre interlocuteur

M. Carsten Duschek
Tel.: +49 (0) 371 - 271 35 41

 

>> Formulaire de demande...